Nous avons 16 guests et aucun membre en ligne

La semaine du 31 janvier au 4 février 2011 fut l’occasion donnée à huit participant(e)s de 1ère et 2ème année de s’initier à deux types de gravure bien différents.
La première, la gravure en relief, sur bois ou linoléum, dite aussi taille d’épargne, occupa quatre des cinq matinées prévues.

 

 

Chacun(e) sur la base d’un thème ou d’un motif développé à partir d’une documentation succincte avait à réaliser une image en noir et blanc, contrastée et détaillée. Ils l’ont ensuite transférée au moyen de papier calque et papier report sur la plaque de lino fournie. A l’aide de gouges et canifs, ils ont dégagé peu à peu leur motif en tâchant de garder en tête que toute surface creusée n’apparaitrait pas au tirage. Ils ont procédé à des tirages intermédiaires : encrage et impression au rouleau. Différents types de papier étaient à disposition, de teinte, de grammage ou de texture variés. Ils ont eu la possibilité d’utiliser la presse sans pour autant y recourir systématiquement.

 

 

La seconde technique, celle de l’eau-forte ou gravure sur cuivre, dite en creux leur fut expliquée dans l’atelier Trait Noir à Fribourg par Jean-Michel Robert, artiste, graveur et lithographe professionnel. Tous disposaient d’une plaque de cuivre qu’ils ont nettoyée et verni au goudron. Ils ont utilisé une pointe acérée pour dessiner le sujet préparé ; les traits fins mettent à nu le cuivre et un passage de la plaque dans l’acide va creuser une taille dans le métal.

 

 

On encre toute la plaque dévernie en prenant soin de bien remplir les sillons. On nettoie délicatement la surface. Ne subsiste d’encre que dans les tailles. Un passage sous la presse avec un papier humide, et nos graveurs d’un matin ont pu voir de minutieux résultats.

François Maillard

 

La page de fri-tic

 

Logo Dance With Me

 

Logo Le PerSu

La de CH Nature